Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/10/2008

Relogement dans un placard en instance...

Voir aussi Blog 7à7 pour l'explication de texte : http://www.7a7.fr/ce-bon-vieux-piston/ 

Midi Libre - Édition du samedi 25 octobre 2008

© Midi Libre

Tension : L'élu au tourisme charge le cabinet du maire

Francis Hernandez réclame « un électrochoc » au niveau du fonctionnement municipal.

Francis Hernandez ne sera pas présent, ce matin, à l'inauguration du Passage du Dauphin. Volontairement. Pour cet ajoint au maire délégué au tourisme depuis mars qui était adjoint au commerce lors du premier mandat de François Commeinhes, la coupe est pleine.

« L'inauguration du Passage du Dauphin, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase » lance cet élu passionné et direct. Un adjoint qui, contre des vents et marées souvent très forts, a défendu six années durant ce projet. En 2001, au conseil municipal de Sète puis à partir de 2003 à l'agglomération de Thau.

Mais aujourd'hui, la lecture du carton d'invitation, le pousse à sortir de sa réserve : «Que les institutionnels y apparaissent, c'est normal. Mais on aurait quand même pu associer les commerçants qui ont accepté de subir les travaux pendant six mois. ». Et l'élu de déplorer que le service économique de l'Agglo d'une part, mais surtout le cabinet du maire de Sète « aient décidé seuls ». Sans se rapprocher du porteur du projet : « Je ne suis pas dans l'opposition ! » lance-t-il.

Irrité, Francis Hernandez va plus loin. La préparation de l'inauguration du Passage du Dauphin est, dit-il, le reflet du fonctionnement municipal actuel : 

« Aujourd'hui, on ne demande plus rien aux élus. Pendant sept ans, nous avons essayé de maîtriser le cabinet mais là, il a pris le pas sur nous, au point de nous diviser pour mieux régner et tenter de nous détacher de François Commeinhes. » 

S'adressant à ce dernier, il réclame « un électrochoc au niveau du fonctionnement municipal » avant de lâcher : « François Commeinhes est un des meilleurs maires que Sète n'ait jamais eu, mais il est très mal conseill é et entouré ». Francis Hernandez critique tous azimuts, « un cabinet qui parfois met des bâtons dans les roues des élus, qui n'arrive pas à stabiliser le secrétariat du maire et qui décide de réduire le nombre de secrétaire des élus de 3 à 1. »

Et sur le plan politique, cet élu UMP juge : « Ce n'est pas à un cabinet non encarté de décider des futurs candidats que l'UMP proposera aux cantonales ni à s'immiscer dans la vie des associations politiques. » 

 

22:47 Publié dans Actualités | Lien permanent | | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |