Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2009

Midi Libre 7/6 Langevin : Force Citoyenne avec l'architecte évincé

Pour le public, l’affaire LANGEVIN / SALVADOR remonte au Conseil Municipal du 3 mars où ont été votés des dépassements de travaux sous prétexte qu’'on avait oublié un Préau d’école et une Salle de Jeux pour la Maternelle…

D’un côté, un architecte qui travaille depuis très longtemps avec la ville, qui affiche un minimum d’intégrité dans la conduite des projets qui lui sont confiés, qui résiste aux pressions de signer des travaux non réceptionnés …

De l’autre, une communication de la Majorité Municipale qui s’affranchie des usages de l’administration en matière de travaux :
- en cas de retard, les entreprises sous-traitantes doivent payer des pénalités de retard : Pas à Sète ? Ici ça ne se ferait pas ?
- le maître d’œuvre (c’est à dire l’architecte) ayant l’obligation de garantir le travail des sous-traitants, car il est personnellement responsable des malfaçons, c’est à lui seul de juger de la qualité du travail des sous-traitants et non la Ville ou sa maîtrise d’ouvrage déléguée qu’est la SA Elit
- les entreprises ne doivent être réglées qu’au fur et à mesure de l’avancement des travaux, chaque fois à l’issu d’un procès-verbal contradictoire avec la maitrise d’ouvrage attestant que les travaux remis sont totalement conformes aux cahiers de charges techniques générales et particulières. Les acomptes ne sont pas autorisés. Sur les marchés importants, à titre de garantie, les derniers 5% du marché ne sont réglés que plusieurs années après réception des derniers travaux.

Articles antérieurs sur le sujet :
1) 8 MAI
http://sete-evolution.midiblogs.com/archive/2009/05/13/mi...
2) 3 JUIN http://sete-evolution.midiblogs.com/archive/2009/06/03/mi...

Article proposé par Force Citoyenne à la suite de cette Conférence de Presse :
http://www.forcecitoyenne.fr/2009/06/07/conference-de-pre...

DR

DR

LIRE AUSSI La SA Elit voulait éviter le retard du chantier :
http://sete-evolution.midiblogs.com/archive/2009/06/03/mi...

Le contrat de Christian Salvador, chef des travaux à Langevin, a été résilié par la Ville

Il avait le choix. Christian Salvador, cet architecte évincé du chantier de Langevin « à cause de son mauvais caractère » pour la mairie , « parce que je n'ai pas voulu payer une facture curieuse » , dit-il, se posait la question.

Suite à la réponse de la SA Elit qui parlait « d'insinuation » au sujet de la facture (voir nos précédentes éditions), il s'interrogeait pour savoir s'il portait plainte pour diffamation. « J'ai décidé de faire une conférence de presse », a-t-il dit hier sous le regard approbateur de Philippe Sans, le chef de file de Force citoyenne.

Le candidat […] aux Municipales, lui-même ancien architecte, le clame haut et fort : « Moi non plus je n'aurais pas accepté cette facture, dit-il en la sortant d'un dossier. Elle concerne le paiement de fournitures pour la réalisation de fondations. Or ces fondations n'étaient pas faites. On ne paie jamais pour quelque chose qui n'est pas réalisé, c'est illégal. Cela s'appelle de la corruption passive. ».

Autre motif de colère pour Force citoyenne, les honoraires dus à Christian Salvador. « On lui devait 10 000 € pour les deux premières tranches et on lui dit qu'on les lui paiera lors de la troisième. C'est là aussi illégal. Cela peut être considéré comme du chantage. ».

Alors pour toutes ces raisons et quelques autres, Force Citoyenne demande des explications à François Commeinhes et Emile Anfosso. « C'est une résiliation du fait du prince, dit Philippe Sans. Personne n'a écouté l'architecte quand il a dit que la société qui avait été retenue n'était pas fiable. Personne ne l'a écouté quand il a tiré la sonnette d'alarme sur cette fameuse facture. Rien n'est transparent dans cette affaire. ».

Et l'ancien candidat de déclarer : « Sur ce chantier de réhabilitation de Langevin, Christian Salvador a été remplacé par un bureau d'études. Non seulement ce bureau n'a pas d'architecte et en plus il est spécialisé dans les fluides. Qui va vérifier si la toiture a été bien placée ? ». Affaire à suivre.

Philippe MALRIC

07/06/2009 à 08h43 | Archi

Une question: l'archi travaille étrangement avec la municipalité depuis des années, combien de factures de ce type a t il acceptées?

07/06/2009 à 17h09 | le gabian

Je réponds à Archi : Il le dit lui-même, effectivement, il a du accepter des factures de ce type, mais PAS pour des municipalités précédentes : lorsqu'il a travaillé pour les HLM, avec M. ANFOSSO. Tiens, encore M. ANFOSSO ?

21:20 Publié dans Coup de coeur/Coup de griffe | Lien permanent | | Tags : finances municipales | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |