Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/06/2009

De la Gazette de Sète à Frédéric Mistral

La citation de la Gazette de Sète "Ansin, dins uno grand manado. Se 'no ternenco es debanado" quelque peu sybiline est une occasion de renouer avec les émotions simples, Frédéric Mistral, l'histoire de son poème "Mireille" et le Felibrige.

Mireille n'est plus (Chant VII). Et le poète raconte :  

Ansin, dins uno grand manado.
Se 'no ternenco es debanado,
A l'entour dôu cadabre estendu pèr toujour,
Nôu vèspre aderrèn, tau e tauro
Van, souloumbrous, ploura la pauro ,
E la palun, e l'oundo, e l'auro
De si doulourous bram restountisson nôu jour.

Ainsi dans une grande manade
Si une jeune génisse a succombé
Autour du cadavre étendu pour toujours
Neuf soir consécutifs, taures et taureaux
Viennent, sombres, pleurer la pauvre
Et le marais, et l'onde et le vent
De leur douloureux mugissement retentissent neuf jours.

http://www.emile-ripert.eu/mMireilleEpilog.html
http://www.emile-ripert.eu/felib.html
http://www.archive.org/details/quauvuprendredo00mistgoog

'no = uno : une (o = féminin)
ternenco :
un ternen (cheval ou taureau de 3 ans)
debanar :  se dérouler

Musique GOUNOD

08:33 Publié dans Langue d'Oc, Poésie | Lien permanent | | Tags : frédéric mistral, provence | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |