Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/11/2009

SETE Quai Samary Luigia entretient la flamme

Édition du mercredi 11 novembre 2009

DR

DR


On l'appelle Corine, mais son prénom, c'est Luigia. Patronne du bar Le Samary depuis 1982, cette Italienne de Salerne qui a passé son enfance à Alger a retrouvé, à Sète, pas mal de ceux qui, originaires de ses deux pays, l'Algérie et l'Italie, ont aussi choisi l'Île singulière, « bon compromis ».

Dans les années 1970, elle a commencé par travailler dans les bars pour élever, seule, ses quatre enfants. Au boulot, c'était Corine, à la maison, Luigia, « pour les protéger ». Puis Corine a pris les commandes de « l'ancien Corsica de madame Filippi » et de son magnifique zinc d'inox, d'alu et d'étain, « d'au moins 70 ans », qui avait été conçu non au gabarit européen mais plus haut, « pour convenir aux Américains et Australiens, qui s'y accoudaient nombreux à l'époque ».

Du Samary, Corine a fait un lieu de vie : on y mange, le midi (on vous conseille le couscous), les associations s'y réunissent et c'est même un relais colis « pour les artisans du coin et même le sex shop d'à-côté ».

Là, Corine regrette « ces grilles qui ont tué la convivialité, quai d'Alger. On se croirait en cage et les croisiéristes qui débarquent partent en bus à Carcassonne sans jeter un regard autour d'eux ».

La patronne, elle, est à un an de la retraite. Le quartier retient son souffle...

00:31 Publié dans Vie des quartiers - Souvenirs | Lien permanent | | Tags : samary, bonne table | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |