Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2009

Midi Libre SETE - Rue Sémard Travaux interrompus, trottoirs peu praticables...

Édition du mercredi 18 novembre 2009

Rue Sémard Travaux interrompus, trottoirs peu praticables Les riverains de la rue Sémard, et notamment ceux qui résident dans la portion comprise entre la rue Euzet et la rue Carnot, sont un peu dépités.

Car après de nécessaires travaux sur les réseaux d'eau et de gaz durant lesquels les pavés des trottoirs ont été déposés, force de reconnaître que ces derniers ne leur ont pas été restitués à l'état de billard. « A la place des pavés déposés, ils ont par endroits mis du ciment, mais ce n'est pas de niveau et c'est assez dangereux pour les résidants de la rue, dont la moyenne d'âge est élevée » , explique cette Sétoise qui vit rue Sémard depuis 71 ans.

Du reste, les travaux ne seraient pas achevés mais seulement interrompus. Une rumeur court même, selon laquelle un immeuble qui menace ruine ne serait pas pour rien dans cette interruption...

Photo Vincent ANDORRA

DR

Quartier Haut Quand la Begum vendait des chapeaux Avant d'épouser l'Aga Khan III, la Sétoise Yvette Labrousse avait ses habitudes dans les magasins du Quartier Haut. Comme ses parents étaient amis avec Tozzi le chapelier, elle lui rendait service de temps en temps. Sur ce cliché on la voit derrière le comptoir en compagnie d'Adrien Catanzano, dit Riquette. Ce dernier fut longtemps considéré comme le "maire" du quartier. C'est son neveu Vincent Licciardi, un ancien de Midi Libre, qui garde précieusement ce cliché original.

Pierres Blanches Interdit de stationner sur le parking Début octobre, deux panneaux, un sens interdit et une interdiction de circuler pour les cyclos, ont été installés juste avant la troisième partie du parking des Pierres-Blanches, à proximité du panoramique éponyme. On ne peut donc stationner que sur les deux-tiers de ce parking. Mais les automobilistes n'en tiennent pas compte vu qu'ils ne voient pas très bien pourquoi l'accès est désormais interdit.

 

Vos réactions

18/11/2009 à 12h21 | Begum

C'est drôle comme les sétois aiment se raconter des contes de fées... Si Yvette Labrousse est bien née à Sète en 1906, elle n'y est restée que 15 mois. Ses parents ont alors déménagé pour Cannes puis plus tard à Lyon où elle fût élue miss Lyon en 1929. Alors quant à vendre des chapeau à Sète... Peut-être y est-elle revenue en visite mais c'est peu probable. Donc qui est sur la photo, d'ailleurs non visible sur le site Internet de ML (mais ça c'est habituel).