Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/12/2009

Un historique de la Grande Motte, célèbre station balnéaire

Dans les années 50, ce petit bout de littoral qui appartient à la commune de Mauguio est un paradis pour les chasseurs et autre braconniers ; ici, la faune et la flore sont riches et le biotope est similaire à celui de la Camargue.

A Paris, le Général De Gaulle et son gouvernement envisage une politique d’aménagement du territoire, la France en a  grandement besoin.

Et puis c’est les trente Glorieuses. Ils souhaitaient créer, ex nihilo, une station française capable d’attirer les nombreux touristes en partance, généralement, pour les côtes espagnoles.

En 1962, le projet est alors confié à Jean Balladur architecte et frère du célèbre politicien Edouard.  De retour d’un voyage au Brésil, toujours dans la même année, Jean Balladur a l’idée de travailler le béton, fortement inspiré par les œuvres d’Oscar Niemeyer, architecte de Rio de Janeiro. Le béton armé en séchant s’adapte parfaitement aux divers moules.

En 1964, il présente son projet. La seconde inspiration de l’architecte est de construire des immeubles qui rappellent
les célèbres pyramides de Teotihuacán, au Mexique.

Ses confrères critiquent ouvertement son projet, le béton est un matériau froid et les pierres donneraient plus de quiétude aux touristes. A cette époque, le béton est plutôt utilisé pour les cités dortoirs qui sont tout le contraire de beaux immeubles touristiques.

Dernier point sur l’usage du béton, c’est Joseph Monier l’inventeur du béton armé en 1848, un jardinier du Duc d’Uzès,natif de Saint-Quentin La Poterie, dans le Gard.

La première drague débarque en février 1964. Nouveau fait marquant : le quartier prendra le nom de "Point Zéro".Discutable !

Le 1er octobre 1971, la Grande Motte devient une commune qui est détachée de Mauguio. Suivra le 15 du mois, un référendum pour baptiser ses 2 170 habitants : ils seront les"Grands-Mottois" et "Grandes-Mottoises" pour ses dames.

C’est aussi cette année là que fût posée la première pierre de l'église Saint-Augustin, proche du théâtre de Verdure.

Aujourd’hui la Grande Motte est moderne et séduit de nombreux vacanciers, la région est prospère et dynamique en terme de tourisme. Les petits ports de pêches, comme Le Grau du Roi, Palavas et Carnon jouissent parfaitement de cette nouvelle industrie de masse.

Vidéos INA :
http://www.ina.fr/art-et-culture/architecture/video/I0001...
http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-ur...
http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-ur...
http://www.ina.fr/economie-et-societe/environnement-et-ur...

15:48 Publié dans 4.2 Politiques locales du Logement | Lien permanent | | Tags : la grande motte | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |