Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/06/2010

Ile SUD 4 PONTS : Éditions FLAM, Quincaillerie historique – Quartier Haut : Le Social

Midi Libre Sète - Édition du mercredi 9 juin 2010

Rue Carnot - Anne Contet, heureuse en son pays

Dynamique et enjouée, Anne Contet est une Sétoise pur jus puisqu'enfant, elle a grandi entre Château-vert et rue De Gaulle. Et si elle a un jour quitté Sète, c'est pour le besoin de ses études, à Montpellier puis Paris. Puis vint le moment où, « comme tout Sétois je pense », cette dernière a eu le mal du pays ; elle est donc revenue.

A 33 ans aujourd'hui, responsable de la communication et attachée de presse des Éditions Flam, elle vit on ne peut plus immergée au cœur de sa ville puisque partageant son temps entre la rue Denfert-Rochereau, où elle réside, et l'entreprise dans laquelle elle travaille, rue Carnot.

« Marie-Pierre Brot (sa patronne, Ndlr) a eu une excellente idée de maintenir l'entreprise dans ce quartier, estime Anne, car il a beaucoup d'attraits et évolue plutôt bien. Les commerces ont même tendance à s'y développer. Ce serait bien qu'un jour les secteurs piétons y soient plus nombreux... ».

Sinon, quand elle ne travaille pas, Anne Contet profite au maximum « des multiples possibilités qu'offre l'Île singulière ».: Scène Nationale, plage, restos. Elle fait tout son possible pour "consommer local", et, en outre, se déplace à pied.  Une citoyenne sétoise exemplaire, en quelque sorte, et heureuse en son pays.

Quartier Haut Pierre MANDAGOT patron du SOCIAL

Il fait tellement partie de l'histoire du Quartier Haut derrière son comptoir du Social que l'on estimait qu'il vivait quelque part dans le quartier.  Erreur. Grave. Pierre Mandagot habite à la Corniche. « C'est dans la maison familiale. C'était la maison de mes parents et quand ma mère a décidé de ne plus l'habiter pour aller en ville, je l'ai récupérée » , explique-t-il.

Et finalement le patron du Social se sent comme un poisson dans l'eau dans ce secteur de l'Île singulière. « C'est un peu un village. Nous avons tous les commerces à proximité et en plus on est près de la plage. Dans le quartier on a tout. On est en ville tout en étant à la campagne » , commente Pierre Mandagot.

Alors c'est avec un plaisir sans cesse renouvelé qu'il quitte sa maison cornicéenne pour rallier, tous les jours, son établissement dans le Quartier Haut. Un quartier qui est également une autre enclave villageoise dans la ville de Sète.

Et d'ailleurs en cette période de Coupe du Monde de football, Le Social proposera le plus souvent possible les diffusions des matchs de l'équipe de France. A savoir trois pour le premier tour de la compétition. Autant en profiter, on n'est vraiment mais absolument pas sûr qu'il y en ait d'avantage.

Michel BARILLON & la Quincaillerie historique du quai SUQUET

Michel Barillon fait plaisir à voir. C'est peut-être d'ailleurs pour cela que les Sétois sont si nombreux à pousser les portes de sa quincaillerie du quai Léopold-Suquet, commerce historique créé dans les années 1920 « par le beau-père de mon grand-père ».
Il faut dire, aussi, que Michel est un "gamin" du quartier : né quai Aspirant-Herber (où se situe aujourd'hui l'hôtel L'Orque Bleue), il a longtemps vécu rue Lazare-Carnot avant d'émigrer quai Suquet où il vit désormais, à deux pas de sa "boutique". Heureux.

Et pour cause : le coprésident de la Lance sportive (LSS), éminente société de joutes sétoise a, de là, l'œil sur ses poulains qui s'ébattent joyeusement tout l'été dans le Cadre royal, et plus généralement sur tous les chevaliers de la tintaine, qu'il apprécie.

Michel affectionne donc d'avoir vue sur cette arène, mais aussi de vivre non loin du port de pêche, cœur battant de l'Île singulière, sur un axe particulièrement animé de la ville. « Car c'est ça, une ville, c'est la vie... », estime le coprésident de la LSS.

Père de quatre enfants, « deux filles, deux garçons », il ne quitterait le quartier de son enfance pour rien au monde. Et s'il aime bien l'arrière-pays, il n'oublie jamais de remettre le cap sur son quai favori.

09:04 Publié dans Vie des quartiers - Souvenirs | Lien permanent | | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |