Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/09/2010

PNRQAD Sete.fr N°78

Les arbres poussent sans bruit, mais les projets immobiliers ont besoin eux de beaucoup de vacarme et de redites. A l’exception de l’annonce de la journée de travail du 7 juillet 2010 des représentants de l’état et de la validation à l’unanimité des “choix antérieurs”, aucune information nouvelle pour le public depuis le discours tenu par le Maire en juin 2009 lors d’une réunion de quartier des 4 PONTS.

Les fonciers rachetés pour démolition définitive et curetage seront acquis par la Ville grâce aux 10 à 15 millions d’euros de subventions versés par l’ANRU au titre du programme PNRQAD, comme annoncés depuis longtemps.

En revanche rien n’est divulgué quant aux diverses aides destinées aux propriétaires (OPAH, plus compléments THAU Agglomération ou Conseil Général).

Plus de détail sur l'article correspondant de la GAZETTE, fin de page de

http://sete-evolution.midiblogs.com/archive/2010/07/13/pn...

Rénovation urbaine :
trois quartiers
retenus par 1’Etat

SERVICE URBANISME
Tel. 04-99-04-70-13 serviceurbanisme@ville-sete.fr

LES REPRÉSENTANTS DE L’ETAT ONT EU L’OCCASION DE SE RENDRE COMPTE SUR LE TERRAIN DE L’INSALUBRITÉ DES BÂTIMENTS RETENUS POUR LE PNRQAD.

Sélectionnée pour bénéficier de subventions au titre du plan national de requalification des quartiers anciens dégradés, Sète a reçu la visite des représentants de l’Etat.

LE PNRQAD CONSTITUE UNE ÉTAPE IMPORTANTE DE NOTRE POLITIQUE DE RÉHABILITATION ET DE RÉOCCUPATION DU CENTRE- VILLE.

Mercredi 7 juillet, le quartier de la Révolution, le Quartier haut t l’Île sud étaient l’objet de toutes les attentions. Des représentants du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, de l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat (ANAH) et l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) avaient fait le déplacement de Paris pour visiter ces trois îlots sétois susceptibles de bénéficier de subventions spécifiques de l’ANRU au titre du plan national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD). Lancé par le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer début 2010, et doté d’une enveloppe de 150 millions d’euros, il doit permettre d’accélérer la rénovation de certains quartiers dans 25 villes de France, dont celle de Sète, à travers un programme complet : requalification d’immeubles en mauvais état, réhabilitation de logements indécents et insalubres, résorption de la vacance, amélioration du cadre de vie et des espaces publics de proximité...

Au terme d’une journée de travail, l’ensemble des opérations prévues pour les trois îlots sétois a été unanimement validé par les techniciens de l’Etat : ces secteurs particulièrement denses et aux nombreux logements insalubres vont faire l’objet d’une rénovation en profondeur, dans le cadre d’une convention liant la Ville à l’Etat pour une durée de 7 ans, dont la signature est attendue pour la fin de l’année.

  • La Ville percevra ainsi des aides spécifiques de l’ANRU notamment pour l’acquisition et le recyclage foncier, distinctes des aides aux propriétaires octroyées au titre de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH).
  • Dans les périmètres d’intervention, Sète bénéficiera de financements croisés de 1’ANRU, de 1’ANAH, de Thau agglomération au titre de l’OPAH et du Plan local de l’Habitat et môme du Conseil général au titre de l’aide à la pierre.

Au total, le PNRQAD va non seulement permettre à la Ville de réhabiliter des immeubles et logements en y créant 70% de logements sociaux ou à loyer conventionné, mais il va également favoriser la dédensification de certains cœurs d’îlots et la requalification de l’espace public (création de places et de liaisons douces).

Ce programme constitue une étape importante de notre politique de réhabilitation et de réoccupation du centre-ville ancien “, se réjouit Emile Anfosso, adjoint au maire délégué au logement et directeur général de l’OPH de Sète, qui a accompagné tout au long de cette journée la visite. Tout en ajoutant: “Mais notre ambition est à plus long terme : elle consiste à traiter tous les immeubles dégradés du centre- ville ancien, car il s’agit là d’une réelle attente des Sétois“.

18:27 Publié dans 3 Opérations d'aménagement, 3.1 PNRQAD | Lien permanent | | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |