Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/03/2011

Choix difficile pour les emplacements de Poubelles

Le choix des emplacements de poubelles donne lieu, ce week end sur Midi Libre, à une foire d’empoigne caractéristique des conceptions de civilité assez particulières de nos concitoyens.

Il est par exemple, totalement anormal que les choix d’emplacements de poubelles ne se traduisent pas par une répartition harmonieusement des bacs et containers dans la ville et des services différentiés en qualité et en prix en fonction des besoins !

En particulier, il n’y a aucune raison valable pour que les quartiers à fréquentation plus ou moins touristique (ex : rue Honoré Euzet, rue Pierre Sémard), soient exemptés de collecteurs d’ordures et que ceux-ci aillent se concentrer dans les rues voisines (rue de Tunis et angle rue Carnot) où les habitants moins aptes à se défendre, doivent supporter les nuisances que leurs imposent leurs voisins de quartier - qui se montrent d’autant plus indélicats et négligents - qu’ils se permettent de déposer les ordures à même le sol ou sur le capot des containeurs pour ne pas se salir les mains.

Pour que la Ville soit agréable aussi bien pour les usagers des commerces que pour les habitants et leurs voisins de rue, la Municipalité devrait  constituer avec les parties prenantes un cahier des charges des services attendus et du prix que chacun est prêt à y mettre, aussi bien en terme de modulation des taxes que d’engagements personnels à s’obliger à faire des efforts suffisants pour améliorer la collecte.

L’ambition affichée par la Municipalité pour la Grand’rue pourrait au moins être l’occasion de commencer à expérimenter ce genre de démarche et d’y associer  le prestataire Thau Agglo

Midi Libre SETE - Édition du samedi 5 mars 2011

Grand'rue : haro sur les poubelles enterrées

DR

Grand'rue : haro sur les poubelles enterrées

http://www.midilibre.com/articles/2011/03/05/SETE-Grand-3...


« Non mais regardez ! Mettre des poubelles juste devant des restaurants ! Ils l'ont fait exprès ou quoi ? ». Devant les deux cavités creusées dans 'son' trottoir, Nordine Achmini (Oriental Express) ne décolère pas.

Et il est loin d'être le seul dans cette portion de la Grand'rue Mario-Roustan comprise entre la rue Paul-Valéry et la rue André-Portes.

Le patron du Djerba voisin (qui doit rouvrir d'ici la fin du mois) ne veut pas non plus de ces deux conteneurs à poubelles, même enterrés, devant sa porte.

Ni ceux de la boutique Singer à côté, ni, en face, ceux d'Asia in Box ou de la galerie 13.

Et que dire de la propriétaire (Odette Cabrol) et des habitants de l'immeuble du n° 16.

Non, décidément non. Pas question pour eux d'accepter que le trottoir bordant les n° 14 et 16 soit l'emplacement retenu pour abriter les futurs conteneurs.

Avec les arrêts-minute équipés de bornes électroniques, ce sera l'une des nouveautés dans la Grand'rue une fois le chantier de requalification terminé.

D'ici la fin mai, donc. « On n'est pas contre le principe, bien sûr, exposent François et Andrée Catarina. Mais qu'on ne mette pas ces conteneurs devant deux restaurants et des entrées d'immeubles ! Il y a quand même des endroits plus appropriés ».

Au fait, qui a choisi celui-ci ? La Ville (maître d'ouvrage du chantier) ou Thau agglo (qui a la compétence déchets et finance ces équipements) ?

Difficile de le savoir : l'une et l'autre se renvoient la balle...
MARC CAILLAUD

 

Midi Libre Édition du samedi 5 mars 2011

Vent de révolte dans la rue de Tunis

DR

Vent de révolte dans la rue de Tunis

C'est également à cause de conteneurs à ordures qu'un vent de révolte souffle rue de Tunis, dans le quartier des 4-Ponts.

Depuis deux ans, Thau agglo a décidé d'installer trois conteneurs supplémentaires au début de la rue.  

« Ils ne servent finalement qu'à accueillir les déchets ménagers des habitants des rues Euzet et Pierre-Semard (..) et les déchets professionnels des commerces de proximité, accuse le collectif d'habitants qui a fait signer une pétition pour obtenir le retrait de ces conteneurs.

D'autant plus que, régulièrement surchargés, ils débordent, devenant la proie de   « gabians, mouettes, chiens et autres rats »   ... Sympa.  

04:41 Publié dans 1 Groupes de Travail, 1.2 Propreté - Sécurité | Lien permanent | | Tags : thau agglo, déchets | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |