Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/02/2012

Thau Agglo–Budget 2012

SETE - MARSEILLAN - EN 2012, THAU AGGLO INVESTIRA 40 M€

SETE - MARSEILLAN - EN 2012, THAU AGGLO INVESTIRA 40 M€

Le conseil communautaire de Thau agglo (94 000 habitants) a adopté à l’unanimité son budget primitif 2012 mardi 7 février. De nombreuses décisions importantes étaient également à l’ordre du jour et notamment les nouveaux Thermes de Balaruc-les-Bains.

►Un budget global de 122,5 M€

« Ce budget, élaboré dans un contexte de crise et de réforme des finances des collectivités, se veut donc prudent mais aussi puissant. Puissant car nous maintenons un investissement de 40 M€ cette année pour répondre aux besoins des habitants sur toutes les communes, conformément aux objectifs fixés pour la période 2010-2020. Un tel volume d’investissement est possible car notre collectivité mène une bonne gestion, avec des dépenses de fonctionnement contenues et un endettement faible de 65 € par habitant » souligne Pierre Bouldoire, le président de Thau Agglo.

Priorité cette année au développement économique avec 5,5 M€ qui permettront notamment d’importantes acquisitions foncières pour aménager de nouvelles zones d’activités et accompagner la croissance de la filière du thermalisme.
Autre priorité d’intervention de Thau agglo, l’habitat et la solidarité avec 3,5 M€ qui seront consacrés au logement social et à l’aménagement d’une aire pour les gens du voyage sur Frontignan/Balaruc.
Thau agglo intensifie également ses investissements (5M€) pour développer les transports en commun sur le territoire et leur accessibilité à tous.
Au niveau des équipements culturels et sportifs (6 M€), après une année 2011 marquée par l’ouverture du jardin Antique Méditerranéen et l’aménagement du chai Skalli, la restauration du Théâtre Molière (5 M€) et la future médiathèque intercommunale de Frontignan constituent les gros chantiers de 2012.
7 M€ seront investis sur les espaces naturels du territoire pour poursuivre les programmes de lutte contre l’érosion littorale sur les Lido de Sète à Marseillan et de Frontignan.
6,5 M€ sont mobilisés pour l’assainissement : renouvellement et extension des réseaux d’égouts dans les communes et les zones d’activités et renforcement de la station d’épuration de Sète.  1,5 M€ seront consacrés au Contrat Qualité de la lagune de Thau.
Enfin, premier poste budgétaire de Thau agglo avec 26 M€, l’environnement et la valorisation des déchets vont bénéficier de plus de 6 M€ d’investissements dont 4 M€ uniquement sur la construction d’un réseau vapeur vers l’entreprise SAIPOL.

Au total, le budget consolidé de Thau agglo s’élève à 122,5 M€. Les dépenses de fonctionnement restent contenues (42 M€).

Enfin, le Président l’a assuré : « Thau agglo s’engage à ne pas répercuter la hausse de la TVA sur les tickets de bus pour ne pas pénaliser les usagers ni freiner le développement des transports en commun ».

►10 M€ pour les nouveaux Thermes de Balaruc-les-Bains

Le Conseil Communautaire s’est également engagé à l’unanimité à participer au financement des nouveaux thermes dont la construction démarre en 2012.
La Ville a lancé un programme de plus de 59M€ pour la construction de nouveaux établissements thermaux en 2014.
Actionnaire à 14% de la SPLETH aux côtés de la Ville et du Département, Thau agglo a voté 1 M€ de subvention dès cette année (5 M€ en 2013 et 4 M€ en 2014).

2ème cité thermale de France, les 45 000 curistes et leurs accompagnants constituent une activité économique essentielle pour le territoire. Les Thermes génèrent 24 M€ de chiffre d’affaires et 300 ETP. On évalue à  80 M€ le chiffres d’affaires des retombées externes et à 1060 ETP.

► 27 logements locatifs sociaux de plus à Sète

Thau agglo a voté 171 600 € de subvention à l’OPH de Sète pour la construction de 27 logements sociaux  BBC sur la Zac Ouest de Sète (Villeroy). Les travaux démarrent en mars pour une livraison prévue en avril 2013.

► « Coup de cœur » pour les Halles de Sète

Thau agglo qui pilote le chantier de revitalisation du cœur de ville de Sète aux côtés de la commune, vient d’obtenir une subvention de 400 000 € de l’Etat dans le cadre du Fisac, pour la réhabilitation des Halles.  En signant cette convention, Thau agglo entérine son partenariat avec la Ville de Sète sur le chantier des Halles pour lequel elle s’engage sur 702 000 € qui s’ajouteront aux 400 000 € du Fisac. Montant des travaux : 2,9 MHT.
Cette opération s’intègre dans le programme « coup de cœur » que Thau agglo mène dans toutes les communes.

► 506.000 € pour faciliter l’insertion des jeunes

Le conseil communautaire a voté à l’unanimité une subvention de 506.000 € à la Mission Locale d’Insertion des Jeunes pour l’année 2012.  La MLIJ cherche à apporter des réponses aux jeunes de 16-26 ans déscolarisés ou sans emploi présents sur le territoire. Elle les accueille et les accompagne dans leur parcours vers l’emploi. Elle joue également un rôle d’expertise et d’observation du territoire (études sur le logement, la santé, la mobilité, etc.). Elle impulse la création de projets et de réseaux d’animation locale.
Outil de solidarité indispensable, la MLIJ a reçu en 2011 près de 5.000 jeunes.


►Une subvention de 1,4 M€ à la Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau

Lors du dernier conseil communautaire, les élus de Thau agglo ont attribué pour l’année 2012 une subvention de 1,4 M€ à la Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau. En parallèle de cette subvention, Thau agglo participe au financement de la rénovation du théâtre Molière (14 M€ sur les 17 du chantier) et a récemment transformé le chai Skalli (600.000 €) en salle de spectacle susceptible d’accueillir la Scène Nationale et ses spectateurs pendant la durée des travaux.

►Agenda 21 : c’est parti !

    Mettre en harmonie les activités humaines et l’environnement : c’est un des engagements prioritaires de Thau agglo. C’est pourquoi le conseil communautaire vient de décider d’adopter une démarche d’Agenda 21. 5 objectifs vont être poursuivis : lutte contre le changement climatique, préservation de la biodiversité, recherche de l’épanouissement des êtres humains, cohésion sociale et solidarité, promotion des modes de production et de consommation responsables. Un groupe de pilotage va être constitué pour mettre en œuvre cette démarche de développement durable sur le territoire.

 

09:59 Publié dans Comptes publics | Lien permanent | | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |