Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/05/2012

Sète Dix-sept expositions photo à visiter en dix-huit jours

PHILIPPE MALRIC - 16/05/2012, 12 h 24 | Mis à jour le 16/05/2012, 12 h 25

Réagir

Dix-sept expositions photo à visiter en dix-huit jours

Dix-sept expositions photo à visiter en dix-huit jours (© D.R)

Après Escale à Sète, un nouveau grand évènement va animer l’Île singulière, et cette fois pour près de trois semaines. Si imageSingulières dure aussi longtemps, c’est bien pour permettre aux visiteurs de profiter pleinement (et gratuitement) de toutes les expositions photographiques proposées dans les divers lieux de la ville. Présentation.

1 Les sites

Avec l’utilisation du Chai Skalli par la Scène nationale, le nouveau centre névralgique du festival photo est situé aux Chais des Moulins (sur le quai éponyme). Juste à côté, le boulodrome couvert accueillera aussi le public. Sur le même quai, l’Espace Don Quichotte (dans les locaux de Promeo) ouvrira aussi ses portes. Ensuite, la gare, la Maison de l’image documentaire (dans l’ancien collège Victor-Hugo) et le Miam seront aussi concernés. La grande nouveauté de cette année est l’ouverture du magnifique Espace Boyé sur le quai de Bosc. Enfin, la chapelle du Quartier Haut, le Centre régional d’art contemporain et la salle Tarbouriech seront les autres sites d’expositions.

2 Les expositions

À tout seigneur tout honneur. Le photographe de l’agence Magnum Christopher Anderson était en résidence à Sète lors de l’été dernier. Son travail autour du bleu, du blanc et du rouge (qui est aussi le livre et l’affiche officielle du festival) est visible à la chapelle du Quartier Haut.

Le Crac accueillera un reportage de portraits, qui a duré 20 ans, sur les évolutions de la société russe.

Pour sa part, les murs de la salle Tarbouriech recevront les clichés de Tom Wood qui s’est consacré à une galerie de portraits à Liverpool.

Le Miam, lui, présentera les photographies de Jules-Edouard Moustic, le présentateur vedette de Groland sur Canal +. Des images de tournages et de voyages lors des sujets de l’émission dans la fameuse Présipauté.

À l’Espace Boyé, trois expositions marquantes, outre celle présentée par “SFR Jeunes Talents” : celle de Sébastien Liste dans une favela de Salvador de Bahia, celle de Rafael Trobat issue de 15 ans de reportages au Nicaragua et enfin celle de Patrick Bard sur les tentatives de passage des clandestins entre le Mexique et les États-Unis.

Les Chais des Moulins accueilleront les photographies poignantes de Stephan Vanfleteren sur la Belgique ainsi qu’une grande présentation du travail de Gilles Caron.

De son côté la Maison de l’image documentaire détaillera le magnifique travail de Jan Banning. Il a réalisé une galerie de portraits de ces Asiatiques forcées à se prostituer par l’occupant japonais lors de la Seconde Guerre mondiale.

La Mid accueillera aussi l’exposition collective Quand les murs parlent ainsi que l’expo d’Ansel Adams sur le camp de Manzanar où des ressortissants américains “mais” d’origine japonaise ont été placés à partir de 1942.

L’Espace Don Quichotte recevra L’Armée de la rue Greneta. Un reportage réalisé en 1915 autour d’enfants reconstituant des faits de guerre.

C’est une exposition collective qui prendra place au boulodrome Agrocanet, avec trois reportages autour de l’Algérie.

Enfin, la gare proposera aussi une partie de l’exposition sur le thème Quand les murs parlent.

3 Les projections

Aux chais des Moulins : “Vote for women”, le 17 mai à 21 h, “La Photographie belge”, le 18 mai à 21 h,Les Présidentielles”, le 19 mai à 21 h. Ce jour-là, à 15 h, à noter la conférence-débat sur les relations France-Algérie.

15:33 Publié dans Loisirs/Culture | Lien permanent | | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |