Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/03/2009

Revue de Presse locale DUP 3 Îlots EUZET - Maréchal JUIN - Quai des Moulins

 

Hérault du Jour 26/02/2009

 

« Cette Évolution » dénonce des pressions

Dans un communiqué, l’association « Cette Évolution » s’interroge à propos des trois enquêtes publiques en vue de DUP (Décision d’Utilité Publique visant l’expulsion) l’une concernant l’Îlot rue Honoré Euzet, les autres concernant des parcelles rue du Maréchal Juin et Quai des Moulins. Ces enquêtes sont disponibles en mairie pour information et avis de la population sétoise jusqu’au 27février.-
Elle dénonce d’une part la manière de procéder visant à faire pression sur les personnes concernées et sans propositions de relogement écrites valables, d’autre part l’absence de plan d’aménagement global et précis de ces quartiers.

Lors d’une réunion samedi dernier, elle a réuni divers acteurs politiques et associatifs locaux dont Grégory Namiech Force Citoyenne, Alex Blanc MoDem, Christiane Dubau Association Sète Environnement, une délégation de la section locale du PS et deux conseillers municipaux Marion Devineau (élue sur la liste de la majorité) et Jacques Montagard (élu sur la liste “Tous pour Sète »).

Dans les conclusions, ils se sont retrouvés sur les thèmes suivants : l’utilisation abusive par la municipalité d’une procédure coercitive, signe d’arbitraire, au lieu de privilégier la négociation amiable. Le détournement de l’intérêt général pour satisfaire des intérêts particuliers. La perspective de modification de la physionomie du quartier et de ses caractéristiques sociologiques et économiques et la manière dont s’effectue la délégation de service public confiée par la municipalité à la SA ELIT et les méthodes utilisées.

D’ores et déjà, l’association Cette Évolution invite avec les représentants nommés ci-dessus, tous les sétois, à une prochaine conférence de presse publique pour commenter les conclusions du commissaire enquêteur qui devraient être remises dans un mois.
En attendant, ils vous incitent à inscrire sur le registre des enquêtes, votre propre point de vue. ».

 

La Gazette du 26/02/2009 au 04/03/2009

 

N'oubliez pas les enquêtes publiques

L’association « Cette Évolution » s’interroge à propos des trois enquêtes publiques en vue de DUP (Décision d’Utilité Publique visant l’expulsion) l’une concernant l’Îlot rue Honoré Euzet, les autres concernant des parcelles rue du Maréchal Juin et Quai des Moulins. Ces enquêtes sont disponibles en mairie pour information et avis de la population sétoise jusqu’au 27février.-
Elle dénonce d’une part la manière de procéder visant à faire pression sur les personnes concernées et sans propositions de relogement écrites valables, d’autre part l’absence de plan d’aménagement global et précis de ces quartiers.

Lors d’une réunion samedi dernier, nous avons réuni divers acteurs politiques et associatifs locaux dont Grégory Namiech Force Citoyenne, Alex Blanc MoDem, Christiane Dubau Association Sète Environnement, une délégation de la section locale du PS et deux conseillers municipaux Marion Devineau (élue sur la liste de la majorité) et Jacques Montagard (élu sur la liste “Tous pour Sète »).

Dans les conclusions, ils se sont retrouvés sur les thèmes suivants :

  • - l’utilisation abusive par la municipalité d’une procédure coercitive, signe d’arbitraire, au lieu de privilégier la négociation amiable.
  • - Le détournement de l’intérêt général pour satisfaire des intérêts particuliers.
  • - La perspective de modification de la physionomie du quartier et de ses caractéristiques sociologiques et économiques.
  • - La manière dont s’effectue la délégation de service public confiée par la municipalité à la SA ELIT et les méthodes utilisées.

L’association Cette Évolution vous incitent à inscrire sur le registre des enquêtes, votre propre point de vue. »

Le bureau de "Sète Évolution".

Sète.

MIDI LIBRE 25/02/2009

 

[à compléter]

17:03 Publié dans Actualités | Lien permanent | | Tags : dup, rénovation urbaine | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

02/01/2009

Les Consuls

L'immeuble les Consuls est loin d'être un bon ambassadeur du programme de rénovation urbaine de la rue Honoré EUZET à Sète.

Dans ce digne immeuble comprenant pas moins de 0% d'appartements sociaux :

- 6 appartements au moins, sur 42 sont vides (soit 15% de taux de non occupation). Sur ces 6 appartement vides, 3 sont en attente de location, à environ 15€ le m², il faut pas loin de 2500€ de revenus pour un T3; les 3 autres sont à vendre !

- sur 3 locaux commerciaux, celui qui a la plus petite ouverture, proposé à la location à environ 1000€ par mois, n'a toujours pas trouvé preneur.

- 1 parking fermé donnant sur la rue Clavel n'aurait pas trouvé acquéreur, aussi.

Enfin, petits arrangements entre grands de ce petit monde sétois :

L'un des derniers Conseil Municipal nous apprenait que FDI Promotion a versé à la Municipalité une pénalité pour avoir éliminé de sa réalisation pas moins de 29 parkings sur 2 niveaux et en avoir livré que 39 (voir image ci-dessous et plan du niveau supérieur ici).

Cette surface de parkings non construits, restée propriété de FDI Promotion, devra être racheté par la SA Elit, pour réaliser la 2e tranche de rénovation. Cliquer sur la photo pour l'agrandir :

IMG_3089.JPG

On est irrémédiablement amené à penser que notre Municipalité fauchée comme les blés, et son compère FDI Promotion qui doit avoir besoin de ronds, ont trouvé un bon compromis entre eux en s'arrangeant sur le dos des normes et des occupants.

 

Quant à cette 2e tranche de rénovation, elle devrait autoriser la destruction des immeubles allant de l'angle de la rue de la Lapeyrade et la rue Euzet, au 1e bâtiment jouxtant les Consuls; ce dernier toutefois, étant épargné de toute destruction ou rénovation, en raison de la "qualité de sa construction", devrait voir son riche écrin Consulaire doublé sur bâbord. Si bien, que ce nôble bâtiment s'est déjà vu surnommer, la "Verrue".

 

Extrait du site Internet de la Ville de Sète :

 


Un quartier rajeunit (19 avril 2006)

Sitôt achevés les travaux de voirie, la rue Maurice Clavel, à son intersection avec la rue Euzet, a vu s’ouvrir un important chantier : la démolition des immeubles allant de la Brasserie Alsacienne jusqu’au centre sportif.



François Commeinhes a visité mercredi cet ilot où fin 2007 seront livrés 42 logements et 39 parkings.

On trouvera 24 T2 de 48m2, 13 T3 de 71 m2 et 5 T4 de 83 m2. la moitié de ces logements est déjà vendue sur plans par FDI Promotion ainsi que les commerces en rez-de-chaussée où s’installeront la pharmacie de la rue Euzet, les vêtements Vié et le Bar Athénée.

En attendant, la Brasserie et les chais Doumayrou sont démolis par les spécialistes d’AD, société spécialisée qui traite les déchets par tri sélectif. Bientôt, ce sera le tour de l’ex-cinéma Athénée, puis des immeubles contigus.

Une opération menée en partenariat avec la ville par la Semalis que dirige Régis Magat.

22/11/2008

MARSEILLE CAPITALE EUROPÉENNE DU LOGEMENT

Source : La Grenouille 88.8 http://www.grenouille888.org/dyn/spip.php?rubrique450

Émissions spéciales
du vendredi 21 au mardi 25 novembre

 

En ces temps de crise financière, crise du logement et explosion de la bulle immobilière, la Grenouille vous propose une thématique sur les transformations urbaines en général et la rue de la république en particulier.

De nouvelles émissions et des rediffusions à l’occasion de la mobilisation européenne pour le Droit au logement et à l’habitat choisi prévue le 22 novembre à Marseille.

Une mobilisation en réaction à la venue toujours à Marseille les 24 & 25 novembre des ministres européens du logement et de l’urbanisme.

 

Mobilisation européenne le 22/11 à Marseille : Samedi 22/11, 13h Rassemblement Porte d’Aix, 14h Manifestation, 16h-19h Forum au théâtre Mazenod, 20h Concerts au Paradox. Plus d’infos



VENDREDI 21 NOVEMBRE

-> 15 h : À L’ÉCOUTE DE LA RUE DE LA RÉPUBLIQUE - PART 1
Bienvenue aux riches
2 émissions pour comprendre la complexité de ce vaste chantier urbain du centre ville de Marseille. Enfin, le centre ville est accessible aux riches ! Plusieurs tentatives échouées dans les deux derniers siècles ont laissées croire que les pauvres détiennent le record des logements dans cette partie de la ville. Le paquet a donc été mis pour changer la situation, attirer une population imposable dans cette rue si originellement impériale. Mais les investisseurs privés ou publics vont-ils réussir ce grand pari ? 2 ans après un premier travail radiophonique, la radio ré-interroge le projet immobilier de la rue de la République, les méthodes musclées de certains promoteurs, les répercussions sur les habitants. Par Caroline Galmot
Écouter l’émission

-> 16 H : MARSEILLE, CAPITALE EUROPÉENNE DU LOGEMENT
Émission spéciale à l’occasion de la mobilisation pour le Droit au logement et à l’habitat choisi en Europe prévue le 22 novembre, en réaction à la venue à Marseille des ministres européens du logement et de l’urbanisme. Avec Alessi dell’ Umbria (auteur de "Histoire universelle de Marseille", Ed. Agone), Annie Pourre (No Vox), Nourredine Abouakil (Un centre ville pour tous), Benoît Eugène (Comité Quartier Midi, No Vox), et La Caravane du logement.


SAMEDI 22 NOVEMBRE

-> 06H00 : L’HISTOIRE UNIVERSELLE DE MARSEILLE
Urbanisme et désintégration

"À présent que la ville elle-même est en voie de désintégration, comment est-il possible de partir du local pour atteindre à l’universel ? Cette analyse des rapports contradictoires d’une ville avec l’État-nation puis avec la mondialisation veut contribuer à poser la question." (Agone) Alessi dell Umbria n’est ni historien, ni universitaire, mais il est très impliqué dans la vie marseillaise et celle de son quartier de la Plaine. Treize années de recherches documentaires et d’écriture pour aboutir aux 700 pages de "L’histoire universelle de Marseille", sorti aux éditions Agone. On retrouve dans le livre l’histoire de l’an 1000 à l’an 2000 de la ville avec une implication très forte de l’auteur dans les aspects politiques, urbanistiques, sociaux et culturels. Le ton libertaire du livre se retrouve ici dans cette série d’entretiens avec Alessi Dell’ Umbria. Par C. Galmot
Écouter l’émission

-> 13h30 : LA VILLE SANS NOM
Par Pascal Messaoudi avec Bruno Le Dantec. Bruno Le Dantec est écrivain. Depuis quelques années, l’auteur Marseillais filtre les déclarations publiques des hommes politiques et autres bras droits "rattachés" au pouvoir de Marseille. C’est l’histoire des habitants de Marseille, des Marseillais et de ceux qui les assassinent. 
Écouter l’émission

-> 14h00 : MARSEILLE CAPITALE EUROPENNE DU LOGEMENT
Ecouter l’émission :

MP3 - 54 Mo
Marseille, capitale européenne du logement







-> 15H00 : À L’ÉCOUTE DE LA RUE DE LA RÉPUBLIQUE PART 2
Écouter l’émission




-> 18h45 : La cité du Plan d’Aou voit sa vue sur mer disparaître au profit de constructions d’un promoteur
Petit tour dans le bureau de vente du projet immobilier "Les terrasses de la mer" avant de se rendre de l’autre côté du chantier et rencontrer les habitants de la cité du Plan d’Aou. Par Anouk Batard
Écouter l’émission

DIMANCHE 23 NOVEMBRE

->06H00 : ART, VILLES & RÉSISTANCES, Art security service
La culture au service de la gentrification.
Entretien avec Benoit Eugène, rédacteur en chef de la revue Agone, dont le dernier numéro s’intitule Villes & résistances sociales ; et Bernard Mulliez, réalisateur du film Art security service, inclus dans la revue. Par Anouk Batard.
Écouter l’émission

-> 11H00 : L’HISTOIRE UNIVERSELLE DE MARSEILLE
Urbanisme et désintégration
Écouter l’émission

-> 13h45 : La cité du Plan d’Aou voit sa vue sur mer disparaître au profit de constructions d’un promoteur
Écouter l’émission

-> 15H00 : UNE VILLE SANS NOM
Écouter l’émission

-> 17H10 : ATTENTION A LA FERMETURE DES PORTES ! documentaire sonore de création
La rue de la République est-elle comme on veut bien nous le faire croire une rue sans âme rongée par les rats et pour laquelle une réhabilitation est plus que nécessaire afin d’y proposer des logements décents pour tout le monde ? Que dire alors de toutes ces personnes qui y habitent depuis des décennies. Un vide pas si désert que ça, pour ceux qui veulent bien prêter l’oreille et écouter le murmure grandissant de ces voix qui nous rappelle au bon sens. 
Réalisation Caroline Galmot - Création sonore Eric Massua


LUNDI 24 NOVEMBRE

-> 06H00 : À L’ÉCOUTE DE LA RUE DE LA RÉPUBLIQUE - PART 1
Bienvenue aux riches
Écouter l’émission

-> 10H00 : GENTRIFICATION À MARSEILLE ET BRUXELLES
Émission réalisée par Anouk Batard diffusée le 27 octobre 2007 sur Radio Grenouille.
« Revitalisation », « réhabilitation », « gentrification » les termes diffèrent mais l’objectif reste le même : transformer des quartiers populaires en petits Manhattan bien propres et luxueux. L’émission tente de décrire les dessous de la gentrification, et de sortir de la langue de bois pour nous interroger sur le rôle de la culture dans ce processus. Les artistes installés dans des quartiers populaires comme la Belle de mai ou Belsunce ne sont-ils pas, malgré eux, gentrificateurs ? Invités : 
- Gwenael Brëes, un des programmateurs du cinéma Nova à Bruxelles, réalisateur d’un film autour du quartier de la gare du Midi : Dans dix jours ou dans dix ans. 
- Paul Erika (Patrick Taliercio), marseillais d’origine, qui vit à Bruxelles, et est réalisateur d’un documentaire intitulé les indésirables de la rue de la république, film qui a bien sûr été tourné à Marseille. 
- Corinne Pontier, du collectif d’artistes Ici-même . 
- Vincent Bonnet de la Compagnie , atelier d’artistes implanté à Belsunce (quartier du centre-ville de Marseille). 
- Martine Derain, de l’association Un centre ville pour tous .
Écouter l’émission

-> 13H30 : ART, VILLES & RÉSISTANCES, Art security service
La culture au service de la gentrification.

Écouter l’émission

-> 15H30 : MARSEILLE VUE PAR SES DÉCIDEURS ECONOMIQUES
Une émission d’Anouk Batard & Katia Kovacic
Avec Laetitia Alegrini (présidente de l’association des commerçants du quartier République), Orelie Campello (conseillère en marketing), Jean-Claude Gaudin (maire de Marseille), Jean-Noël Guérini (candidat PS), Christophe Masse ( candidat PS, délégué au développement économique au Conseil Général), Patrick Mennucci (candidat PS), Renaud Muselier (alors président d’Euromed et premier adjoint adjoint au maire), Jacques Pfister (président de la Chambre de commerce et d’industrie), Marc Piétri (promoteur immobilier), Olivier Rosato (avocat), Christian Saury (chasseur de tête), Renaud Tarazzi (architecte au sein d¹Euromed), Jean-Louis Touret (3e adjoint au maire, délégué à la finance et au développement économique), Jacques Truau (Président du club de la croisière), Jean Viard (sociologue, chef d’entreprise, candidat à présidence d¹euroméditerrannée en cas de victoire du Parti Socialiste), Robert Vigouroux (ancien maire). Écouter l’émission


MARDI 25 NOVEMBRE

-> 06H00 : À L’ÉCOUTE DE LA RUE DE LA RÉPUBLIQUE PART 2
Écouter l’émission

-> 10H00 : DES PLACES PUBLIQUES POUR QUOI FAIRE ?
Places publiques : lieux de vie ou de passage ?

Retransmission radiophonique du plateau TV participatif organisé par Tabasco Vidéo et Radio Grenouille avec : Alèssi Dell’ Umbria (auteur de "Histoire universelle de Marseille"), Sylvie Amar (co-directrice du Bureau des compétences et des désirs), Benoît Eugène (rédacteur en chef de la revue Agone), Jean-Luc Linares (architecte).
Écouter l’émission

-> 15h45 : La cité du Plan d’Aou voit sa vue sur mer disparaître au profit de constructions d’un promoteur
Écouter l’émission

 

15:06 Publié dans Actualités | Lien permanent | | Tags : logement, urbanisme, dalo, marseilles, rénovation urbaine | | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |